Waze et Google Maps pourraient bientôt devenir moins efficaces contre les bouchons

Et si les GPS disponibles sur nos smartphones finissaient par se montrer moins performants ? C’est la tendance qui se dessine à la suite de l’annonce d’une série de mesures.

Le gouvernement français va bientôt faire appliquer de nouvelles obligations à des applications de navigation telles que Google Maps et Waze. Dans un premier temps, elles devront diffuser des messages visant à sensibiliser l’utilisateur à la cause écologique. Des recommandations comme « rouler à 110 km/h au lieu de 130 km/h sur l’autoroute » feront leur apparition. Les émissions de CO2 pour chaque trajet seront également affichées, les lieux de covoiturage, mieux indiqués, et les itinéraires sur lesquels il faut rouler plus doucement pourront être privilégiés.

Une mesure qui fait débat

Mais ce ne sera pas tout ! En effet, le gouvernement veut forcer les GPS à ne plus systématiquement mettre en avant des alternatives pour éviter les bouchons. Plusieurs communes françaises ont manifesté leur mécontentement en voyant des dizaines de véhicules y débarquer dans l’optique d’esquiver une route surchargée. Des itinéraires secondaires généralement conseillés par des services comme Maps et Wave pour faire gagner du temps au conducteur.

Donc, pour continuer à proposer ces routes secondaires, le temps de trajet devra être réduit d’au moins 10 % par rapport à celui obtenu via la route principale. L’objectif est de ne plus constamment détourner les véhicules vers les petites routes bien souvent peu adaptées à une circulation dense. Ainsi, Google Maps et Waze ne proposeront plus forcément les itinéraires les plus rapides.

Leave a Reply

Your email address will not be published.