Le Google Pixel 6a a une dalle 90 Hz, et vous pouvez la débloquer vous-même (même si ce n’est pas recommandé)

Un développeur a réussi à passer outre la limitation à 60 Hz du tout dernier smartphone de Google.

Le Pixel 6a n’est sorti que depuis quelques semaines, mais le smartphone est déjà passé entre les mains de certains développeurs qui cherchent à en révéler les secrets.

Une bidouille permet de faire grimper le taux de rafraîchissement du Pixel 6a à 90 Hz

C’est le cas d’un dénommé Nathan, qui se fait appeler @TheLunarixus sur Twitter et qui a partagé sur son compte quelques photos illustrant sa découverte.

Le développeur a en effet remarqué que le Google Pixel 6a était capable d’offrir un rafraîchissement d’image de 90 Hz. Il a donc développé un code qui permet de faire sauter la limitation à 60 Hz du smartphone. L’homme explique dans le même temps que la dalle OLED fournie par Samsung peut afficher un taux de rafraîchissement de 120 Hz.

Le code utilisé par le développeur sera prochainement proposé, mais pour le moment, ce dernier n’est pas prêt. Une fois finalisé, TheLunarixus le mettra à disposition et semble à la manœuvre pour le finaliser le plus rapidement possible.

Même si cela peut être tentant d’obtenir un peu plus de votre Pixel 6a, nous vous conseillons toutefois d’y réfléchir à deux fois avant d’installer cette solution non officielle. Elle pourrait possiblement vous poser des problèmes de stabilité au fil des jours, mais également faire sauter la garantie de votre terminal.

Google aurait opté pour une limitation logicielle afin de ne pas faire d’ombre au Pixel 6

Comment expliquer cette différence de traitement entre le Pixel 6 et le Pixel 6a? Pas d’un point de vue technique, puisque Google n’a pas utilisé un processeur moins onéreux pour réduire le coût de son smartphone, mais a, au contraire, eu recours au même processeur Google Tensor pour ces deux appareils.

La seule explication plausible viendrait d’une limitation logicielle intégrée sciemment par la firme de Mountain View dans son dernier smartphone. Elle souhaiterait ainsi marquer la différence entre son appareil d’entrée de gamme et son Pixel 6, vendu près de 200 euros plus cher, et donc justifier l’écart de tarifs entre les deux téléphones, quitte à se livrer à quelques bidouilles logicielles pour y arriver.

Google a été contacté pour commenter cette découverte, mais pour le moment, l’entreprise n’a pas encore répondu.

Leave a Reply

Your email address will not be published.