Napster, le papi du P2P musical, se reconvertit dans la crypto

Le sulfureux Napster (dans les années 2000) a annoncé qu’il se lançait dans les NFT, la blockchain et les crypto-monnaies.

Le groupe va prochainement créer sa propre crypto, baptisée tout simplement… « NAPSTER ».

Napster débarque en mode NFT

Les plus anciens s’en souviennent sans doute, Napster est le pionnier du partage de fichiers en P2P, lancé en 1999. Rapidement, le service a été utilisé pour partager des fichiers musicaux au format MP3, si bien qu’il a été retiré deux ans plus tard, à la suite de diverses infractions liées aux droits d’auteur et à de multiples plaintes déposées, entre autres, par le groupe Metallica. En 2022, Napster signe son grand retour… sur le marché des NFT et de la crypto-monnaie.

En effet, si Napster a toujours un penchant musical et se présente aujourd’hui comme une plateforme de streaming légale et payante, la société va également se lancer dans la crypto-monnaie, avec un token baptisé en toute sobriété « NAPSTER ». Ce dernier sera disponible prochainement via la blockchain Algorand. Il pourra notamment permettre d’acheter des services et des NFT, ou encore d’accéder à des fonctionnalités premium sur la plateforme.

Rappelons que Napster a été racheté récemment par un fonds d’investissement spécialisé dans les crypto-monnaies (Hivemind), mais aussi par Algorand, à l’origine de la blockchain éponyme. Selon Emmy Lovell, CEO de Napster : « Le Web3 offre une chance d’approfondir, d’étendre et d’améliorer l’écosystème musical. »

Leave a Reply

Your email address will not be published.