Adieu le binge-watching ? Netflix pourrait revoir l’un de ses principes de diffusion des séries

Netflix pourrait abandonner son habitude de proposer tous les épisodes de la nouvelle saison d’une série en une seule fois. L’objectif serait d’éviter que les utilisateurs ne se désabonnent trop rapidement.

Vous rappelez-vous dans les années 90, quand vous deviez attendre chaque semaine pour regarder le nouvel épisode des X-Files ? Avec l’arrivée de Netflix, cette pratique a volé en éclat grâce au binge-watching, ou visionnage en rafale pour la traduction française. Ainsi, lors de la nouvelle saison d’une série, Netflix rend accessible les 10 ou 13 épisodes le même jour, ce qui permet de les consommer à sa guise. Vous pouvez par exemple en regarder un par semaine ou avaler toute la saison en un week-end. Outre le fait d’éviter d’attendre entre deux épisodes, cette méthode de consommation permet de ne pas perdre le fil de l’histoire et de mieux la suivre si les épisodes ne sont pas indépendants.

Mais Netflix pourrait changer de politique et faire comme d’autres acteurs du marché (Amazon Prime Video, Disney+, Apple TV+, etc.) en ne proposant qu’un seul épisode par semaine. En effet, le fournisseur aurait du mal à relancer sa croissance en matière d’abonnement, malgré le succès de séries comme Stranger Things. Il chercherait des moyens de conserver sa base existante d’abonnés et l’arrêt du binge-watching serait à l’étude, selon nos confrères de CNBC.

Les investisseurs commencent à être inquiets, car Netflix a annoncé au mois d’avril la perte de 200 000 abonnés dans le monde lors de son rapport financier du premier trimestre. Et la perte pourrait passer à deux millions d’abonnés pour le deuxième trimestre. Parmi les solutions à l’étude, le fournisseur pourrait proposer un abonnement moins cher, mais avec de la publicité. Il pourrait aussi accentuer sa lutte contre le partage de compte, quitte à proposer ce mode sous la forme d’une option payante.

Des saisons divisées en deux

L’année dernière, des délais dans la production des séries à cause de la pandémie ont contraint Netflix à ne pas forcément proposer tous les épisodes en une seule fois. Par exemple, la série Lupin, avec Omar Sy, a été divisée en deux parties de cinq épisodes. La première a été publiée le 8 janvier 2021, mais il a fallu attendre le 11 juin pour voir la seconde. Dans une moindre mesure, ce fut aussi le cas avec la quatrième saison de Stranger Things. Nous avons pu accéder à sept épisodes le 27 mai, en attendant les deux épisodes restants qui seront disponibles le premier juillet, soit un délai d’environ un mois.

Stranger Things Saison 4
© Netflix

L’intérêt de ne proposer qu’un seul épisode par semaine est d’obliger les utilisateurs à rester abonnés s’ils veulent voir la totalité de la série (10 épisodes correspondent à une durée de deux mois et demi). L’autre avantage est de continuer à faire parler de la série pendant plusieurs semaines, comme Disney+ le fait actuellement avec Obi-Wan Kenobi et son personnage issu de Star Wars. Bref, Netflix pourrait revenir à un rythme de diffusion similaire à celui des chaînes de télévision traditionnelles. À moins que le fournisseur ne coupe la poire en deux en proposant par exemple les deux ou trois premiers épisodes en une seule fois pour amorcer la diffusion.

Leave a Reply

Your email address will not be published.